Rémunération

L’honoraire est, sauf cas particulier, construit sur la base d’une rémunération au taux horaire (base 250 € HT).

L’honoraire est le reflet de :

  • Complexité du dossier

  • Enjeu

  • Diligences mises en oeuvre

  • Résistance et pertinence de l’argumentaire opposé

  • Service rendu/résultat obtenu


Dans des hypothèses particulières (type recouvrement simple),  l’honoraire fixe peut être complété par un honoraire de succès.

Pour chaque mission confiée, le cabinet fournit une estimation de la charge de travail et du  budget prévisible en s’appuyant sur son expérience et sa pratique professionnelle.

Les conditions de la rémunération et les  modalités (calendrier des règlements) convenues d’un commun accord  sont formalisées par une convention d’honoraires.

Le Cabinet propose également un service de consultation par téléphone (facturation par tranche de 15 minutes).

En cas de litige lié au paiement des honoraires de l’avocat, tout client consommateur peut saisir le médiateur de la consommation de la profession d’avocat.
La médiation de la consommation est un processus structuré dans lequel le médiateur a pour mission de faciliter la résolution d’un différend entre deux parties dont l’une est un professionnel et l’autre un consommateur, personne physique intervenant en dehors de son activité professionnelle.
La médiation de la consommation est une médiation conventionnelle : c’est une médiation qui s’inscrit en dehors de toute intervention du juge, totalement consensuelle du début à la fin du processus.
Désormais, l’article L. 612-1 du code de la consommation prévoit que tout consommateur a le droit de recourir gratuitement à un médiateur de la consommation en vue de la résolution amiable du litige qui l’oppose à un professionnel.

https://mediateur-consommation-avocat.fr